03/09/2006

Belgique-Turquie : la "reconstruction" continue.

C'est avec Michel et Renaud que je suis allé voir cette rencontre amicale entre nos Diables et la Turquie. En plus de me donner l'ocasion de passer une très bonne soirée avec mes deux amis, cela m'a également permis de découvrir un stade où je n'avais jusqu'ici jamais mis les pieds. Un beau petit stade d'ailleurs. Agréable et bien conçu.

 

 

Avant de rejoindre nos places, nous avons 'profité' de la spacieuse buvette pour nous rafraîchir et discuter un peu de tout et de rien mais surtout de... foot! Nous allions monter dans notre bloc quand j'ai reçu un message d'Ozkan, un ancien collègue, je l'ai attendu quelques minutes devant l'entrée et, même si nous avons à peine eu le temps d'échanger quelques mots, cela m'a fait plaisir de le revoir! Enfin, ça y est. Nous sommes à nos places juste à temps pour voir les équipes arriver sur le terrain.

Les visiteurs donnent le coup d'envoi et il ne faudra pas longtemps (à peine deux minutes!) pour qu'ils enflamment des supporters venu en nombre les soutenir! René Vandereycken continue sont travail de reconstruction. La sélection de ce soir est à nouveau essentiellement composée de jeunes joueurs épaulés par quelques vieux briscards. Tout n'est pas parfait, loin de là mais les belges ont le mérite de se battre et au moins, bien qu'il s'agisse d'une rencontre amicale, ils mouillent leur maillot!

Les turcs, petite révélation de la Coupe du Monde 2002, ne seront pas non plus en Allemagne. Ils préparent eux aussi la campagne qualificative pour l'Euro2008. Et c'est assez logiquement qu'il doublent leur avantage! Les belges ont alors fait preuve de hargne et de caractère et c'est tout aussi logiquement qu'ils sont revenus à hauteur de leur opposant.

 

En seconde période, les plus belles actions furent à mettre au crédit de nos représentants mais aucune occasion franche ne se dessina devant le but de Rustu. A quinze minutes du terme, c'est sur phase arrêtée que Tuncay redonnait l'avantage aux siens!

Les dernières minutes de la rencontre furent plutôt crispantes. C'est une nouvelle fois à la volonté et au courage que les Diables mirent comme ils le pouvaient la pression sur la défense turque... qui finit par céder, dans les arrêts de jeu! Arrachant un très beau match nul et restant invaincus depuis la 'prise de pouvoir' de René Vandereycken, les belges laissaient miroiter aux yeux de leurs supporters les espoirs les plus fous en vue de la prochaine campagne qualificative pour l'Euro2008. Un rendez-vous à ne pas rater...

10:19 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |