21/05/2006

LOSC-FC Séville (09/03/2006) : un petit but avant de partir...

A peine rentré de Milan, et après une grosse demi-journée de travail à Liège, me voici en route pour le Stadium de Villeneuve d'Ascq pour assister à la rencontrer UEFA entre le LOSC et le FC Seville.

Par sécurité, j'ai demandé à un ami supporter des Olympiens d'acheter pour moi un ticket. Précaution "inutile", le stade est bien loin d'être comble...

Il fait froid, très froid et le vent accentue encore cette impression. Je retrouve Guillaume face aux guichets et, après avoir pris un verre à une des buvettes nous gagnons nos places respectives en tribune "Honneur". Les deux formations terminent leur échauffement. Assis en plein vent, c'est encore plus désagréable...

 

Les deux équipes reviennent pour le coup d'envoi de la rencontre. Les andalous sont venus pour repartir avec le résultat le plus favorable possible et cela se voit dès le coup d'envoi. Ils restent très prudents défensivement et dangereux en contre-attaque. Les Nordistes tentent de profiter du vent mais viennent butter sans cesse sur la double muraille placée par l'entraîneur du FC Seville.

Mais cela va finir par payer... Une première occasion très franche viendra du bout du pied de Moussilou mais le ballon sera repoussé par le montant du but de Notario. Le vent, toujours aussi glacial, va finalement donner un solide coup de pouce à Dernies. Sur corner, il envoie directement le ballon au fonds des filets! Le LOSC prend l'avantage...

Les sévillans n'en paniquent pas pour autant. Leur jeu reste posé, rapide et vif. La mi-temps est atteinte sur ce score.

Dès la reprise, le même schéma de jeu nous est offert... Les français n'arrivent pas à écarteler le dispositif défensif de Séville. Les espagnols se montrent d'ailleurs les plus dangereux, leur technique individuelle et la rapidité de leur conversion offensive en font des adversaires coriaces et difficiles à manoeuvrer. Les minutes passent et parmi les supporters des Dogues les commentaires vont bon train... Ils se rendent compte que partir avec un petit but d'avance, c'est mieux que de se mettre en route sans rien mais cela risque d'être insuffisant...


Les joueurs aussi doivent le savoir, la fin de rencontre est un peu plus à l'avantage des locaux mais c'est sur la plus courte des victoire qu'ils en finissent.

Ce fut, pour moi spectateur "neutre", une belle rencontre à suivre. Deux style de jeu différents, deux organisations bien pensées, de l'engagement, de la combativité, pas un seul geste méchant et l'opportunité de revoir à l'oeuvre Ivica DRAGUTINOVIC (dont je n'hésitais pas il y a peu encore à dire qu'il était le meilleur Rouche! En tout cas, mon préférré...). La qualification n'est donc ni dans la poche de l'un, ni dans celle de l'autre... Disons que pour le moment, le LOSC a l'avantage. Le match retour promet d'être disputé!

Après la rencontre, j'ai eu un peu de mal à quitter le parking, c'était plutôt désordonné comme sortie... J'ai finalement fait le détour par Mons-en-Baroeul pour rejoindre l'autoroute. Je suis rentré fatigué, pas encore tout à fait réchauffé mais content de ces deux "périples"... Partant sous d'autres cieux, ce n'est pas demain la veille que je remettrai cela, mais vivement le prochain !!!

20:24 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.