15/02/2006

Schalke04-Milan AC (28/09/2005) : Personne ne méritait de perdre !

Après un voyage à Barcelone pour lequel je m'étais levé à 4h30 la veille. Après une longue journée dans la métropole catalane ponctuée par une belle
rencontre de Champions League. Après une nuit blanche dans un petit bistro à proximité de la gare routière catalane. Après avoir somnolé sur le trajet de l'aéroport. Après avoir lutté pour ne pas m'endormir et risquer de rater l'embarquement. Après avoir sombré dans un sommeil profond avant même le décollage. Après un retour éclair à la maison pour me doucher, me changer et avaler une tartine. Me voici arrivé au point de rendez-vous des membres du Milan Club Charleroi à Gilly pour me rendre, en car, à la rencontre Schalke04-Milan AC!

Tous ceux qui ont déjà été voir un match de football en partant dans un car de supporter l'auront déjà compris... Pas moyen de se reposer pendant ce
trajet-là !!! Je n'avais connu cela qu'une fois dans ma vie jusqu'ici, avec des Molenbeekois pour aller au Feyenoord. Ce fut un peu plus calme cette fois-ci, mais pas moyen de dormir. Enfin, au moins je n'avais pas à conduire...

Arrivés à Gelsenkirchen, nous débarquons et, avant de recevoir les instructions du responsable du club, n'échappons pas aux traditionnelles photos de groupe. Nous traversons les parkings de l'AufSchalke Arena et arrivons au pieds de ce magnifique stade.

 
 
 

Les grilles sont encore fermées. Je remarque aussi que le guichet pour les supporters "visiteurs" est encore ouvert... A retenir, on ne sait jamais! Du
mouvement, ça y est, les accès se libèrent. Une fois dans l'enceinte, la première chose à faire est d'acheter sa petite carte pour pouvoir acheter
Bratwurst et boissons...

 

Le souper terminé, passons aux choses sérieuses! Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il fallait être à sa place à temps! La rencontre démarre à 200
à l'heure... Avant même la fin de la première minute de jeu, Seedorf trouvait l'ouverture d'un tir lointain et sur une bévue du gardien local. Mais cela n'eut pas l'air de déstabiliser les teutons ! A la troisième
minute, Larsen, suite à tir d'un de ses coéquipiers, le ballon ayant été dévié par Nesta, trompe Dida de la tête!

Et le jeu ne perdit rien en intensité. Duel acharné dans l'entrejeu, chacune des équipes se créant des occasions entraînant crispations et oufs de
soulagement dans les rangs de tous les supporters présents. Kaka, Maldini, Gilardino, Shevchenko d'un côté; Larsen, Kuranyi, Lincoln de l'autre eurent
l'occasion de redonner l'avantage aux leurs, mais c'est sur un score de parité que les deux équipes en finissaient avec la première mi-temps.

La reprise fut un peu plus "calme". Chacune des deux formations semblant vouloir contrôler le jeu plutôt que de se lancer à l'offensive. Il fallu attendre un petit quart d'heure avant de voir Paolo Maldini dessiner un excellent mouvement sur son flanc. Parti de la défense, s'appuyant sur l'entrejeu, le "vétéran" finissait par déborder complétement la défense allemande et centrer vers Shevchenko qui, d'une puissante reprise de la tête, redonnait l'avantage aux Rossoneris.

Schalke se devait de réagir... Altintop fit son entrée au jeu et se révéla déterminant. Il ne lui fallu que quelques instants pour se montrer dangereux et à peine deux minutes pour égaliser!

Etions-nous reparti pour revivre une fin de match aussi intense que la première mi-temps??? Non, pas vraiment. Les italiens, semblant se satisfaire d'un point (sans doute un des aspects les plus négatifs de la Champions League), bloquaient intelligement les attaques allemandes mais ne prennaient plus aucun risque défensif.

 
Fort logiquement, Schalke se créa les seules occasions de la fin de rencontre et un sauvetage de Dida sur une tête bien placée de Larsen fut le dernier moment fort du match. Match duquel il était difficile de dire si l'un ou l'autre méritait de gagner. D'ailleurs la défaite de l'un ou de l'autre aurait pû paraître injuste... Un nul fort logique en somme. Chacune des deux équipes ayant joué sur ses qualités propres.

Nous avons rejoint le car et nous sommes mis en route assez rapidement. Le retour fut nettement plus calme que l'aller, ce qui me permis de récupérer un peu! Ouf!

15:37 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

BONJOUR je te répond a ce que tu ma écris sur mon blog de Marseille je vais dire que tout est préparer a l'avance, et je suis membre club des supporters de l'Olympic de Maseille et aussi du Standard de Liége vu que les deux club sont coussin, je vais de temps en temps voir leur Match mais cela fait trés loing pour les déplacements j'éspére qu'il te plait
A bientôt
PHL

Écrit par : PHILIPPE0018 | 16/02/2006

Les commentaires sont fermés.