08/02/2006

FC Barcelone - Udinese Calcio (27/09/2005)

Ce matin-là, je me suis mis en route pour Barcelone sans avoir de ticket pour la rencontre qui allait avoir lieu le soir même au Camp Nou où pour son 150ème match en Coupe des Champions, devenue Champions League il y a quelques années, les catalans allaient affronter l'Udinese Calcio, des débutants dans cette compétition.
 
Le prix de l'aller-retour via la compagnie Low Cost active sur l'aéroport de Charleroi étant ce qu'il est, j'avais décidé de partir avec ou sans ticket. Nous ne sommes qu'en phase de groupe, le stade du FC Barcelone est énorme et l'adversaire du jour n'étant pas un tout tout grand d'Europe, je m'imaginais mal arriver et être confronté à un Sold Out...
 
Arrivé à Barcelone, je me rends directement au stade où je n'ai aucun mal à acheter une place. J'ai même failli me faire "socios", l'inscription étant gratuite.

Mon ticket en main, je remonte vers la station de métro afin de profiter de la journée pour visiter le centre-ville. Devant un imposant hotel, un attroupement, une dizaine de personnes à peine qui regardent les stars du Barça embarquer dans un car. J'ai juste eu le temps de prendre une photo de Ronaldinho et d'échanger un rapide bonjour avec Frank RIJKARD.

Dans le centre, je fais le tour du Bario Gothic, le centre historique de la ville, j'arpente La Rambla, un saut jusqu'à la Sagrada Familia...

Je rejoins le stade en début de soirée. Il y a du monde mais cela ne semble pas "bondé". Je monte jusqu'à ma place. Le stade est loin, bien loin d'être comble et même si sur les 10 minutes qui précédent le coup d'envoi pas mal de sièges seront enfin occupés, il reste un bon quart de places disponibles.
 
Pas trop d'ambiance non plus dans les tribunes... Seul le bloc occupé par les supporters italiens vibre un peu.

Le début de la rencontre est à l'actif de l'Udinese qui construit rapidement et bien son jeu. Les catalans ne semblent pas sûr d'eux, surtout défensivement. Mais rapidement, le Barça prendra l'avantage sur un superbe coup-franc de l'inévitable... Ronaldinho.

 

 

 

 

Une bonne dizaine de minutes plus tard, les transalpins reviennent à hauteur de leurs hôtes sur corner. Le match semble lancé, les échanges s'accélèrent.

 

A la demi-heure, Eto'o lancé en profondeur centre en retrait, là où il n'y a personne et où arrive Ronaldinho qui n'a aucune peine à inscrire son deuxième but de la soirée. Cela ne s'est peut-être pas vu sur les images TV mais il est arrivé sans aucun marquage du rond central au point de penalty ! Incroyable ce laxisme défensif de la part d'une équipe italienne...
 
Cela a pour le moins coupé les jambes aux joueurs d'Udine, plus rien de valable jusqu'à la pause avant laquelle ils allaient même encaisser un troisième but, sur coup-franc à nouveau, des oeuvres de Deco!
 
Et le début de la seconde mi-temps n'allait pas arranger leurs affaires... Averti une seconde fois, Vidigal laissait ses partenaires terminer la rencontre à 10! Les italiens se mirent alors à tenter l'impossible mais par précipitation ou par maladresse, aucune de leurs tentatives ne fut fructueuse.

Le Barça s'est alors contenté de contrôler la partie plaçant de temps à autre un contre. Plusieurs joueurs (Eto'o, Messi, Ronaldinho...) eurent l'occasion de marquer mais à chaque fois soit le gardien s'interposait, soit les tirs manquaient de précision...
 
Et il tomba finalement, dans les arrêts de jeu, ce quatrième but. Sur penalty, tiré par... Ronaldinho...

Après la rencontre, je suis redescendu vers la Plaza de Catalunya puis j'ai rejoint la gare des bus pour attendre celui qui me reconduirait à l'aéroport de Geronne. Pour éviter de tomber endormi et de le rater... j'ai marché dans les environs immédiat de la gare routière et ai passé une bonne partie de la nuit dans un petit café de quartier avec 5 espagnols super sympas! Une fois dans le bus, j'ai somnolé les 45/50 minutes qu'on duré le trajet mais une fois à l'aéroport, j'ai lutté pour ne pas m'endormir et rater l'embarquement.... Arrivé à Charleroi, j'ai regagné la maison. Une rapide douche, me changer et hop en route pour le RV du club de supporters de l'AC Milan pour aller voir Schalke04 - Milan AC à Gelsenkirchen!

21:35 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

barça més que un club " visca el barça i catalunya lliure //// .

Écrit par : marc sabatés | 08/10/2007

messi et ibrahimouvic et xavi et iniessta j'aime messi et toute fc barcelona

Écrit par : badr | 18/02/2010

Les commentaires sont fermés.